C'est triste un hall de gare vide . C'est triste ici. Je ne trouve plus les mots qui vous font sourire, qui vous font revenir ici. Il n'y a plus que les courants d'air. Alors mes états d'âme retournent dans le petit carnet noir et à regrets, je referme la porte pour le moment, car je sais que je ne peux rester loin d'ici trop longtemps.
A ceux qui passent encore, bonne chance dans vos projets, que vos vies soient remplies de magie.
Je vous embrasse.
Votre Myrtille